Quelle est la différence entre une châtaigne et un marron ?

difference entre chataigne et marron

Question existentielle s’il en est : Est-ce qu’il y a vraiment une différence entre les châtaignes et les marrons ?
On parle de crème de marron, de compote de châtaigne et de la fameuse dinde aux marrons
Même dans les expressions on utilise aussi bien « prendre une châtaigne » que « recevoir un marron » 🙂
Mais pourquoi utilise t’on ces deux termes ?

Quelle est la différence entre une châtaigne et un marron ?
Il ne s’agit pas du même fruit, c’est comme dire qu’une pomme Golden ou Granny c’est la même chose
La principale différence visible est que le marron ne contient qu’un seul fruit à l’intérieur du bogue
La châtaigne compte en général 3 à 4 fruits à l’intérieur

Il y a également d’autres différences entre ces deux variétés que nous allons voir maintenant

La châtaigne

Présentation

Châtaigne

La châtaigne est le fruit du châtaignier.
Les châtaignes poussent cachées à l’intérieur d’un bogue, qui contient en général 3 à 4 châtaignes

L’image ci-contre vous permet de voir les deux parties de la châtaigne : le bogue et les fruits
Le bogue est généralement entièrement refermé quand il est encore sur l’arbre, et ce jusqu’à maturité

Il s’agit de la principale différence avec le marron, qui lui ne contient qu’un seul gros fruit. Nous verrons cela par la suite

Histoire

Les châtaignes sont consommées par l’Homme depuis très longtemps, il est même probable que c’était l’un des premiers aliments
On trouve des recettes datant de l’antiquité, et elles seraient même consommées depuis la préhistoire.

Historiquement, le châtaigner était appelé « arbre à pain » car la châtaigne était la principale source de céréales à cette époque
Au 13ᵉ siècle, l’Homme commence à cultiver les châtaigniers, notamment grâce à la maîtrise des techniques de greffage. Ce travail était principalement effectué par les moines

Depuis le 19ᵉ siècle, sa culture a diminué
Aujourd’hui il s’agit principalement d’un aliment de saison, que l’on cueille dans la forêt du coin

Culture

Les châtaigniers se trouvent essentiellement à l’état naturel dans les forêts
Il reste toutefois quelques châtaigneraies en France, notamment à destination de l’industrie agroalimentaire et du public (marchés et primeurs)

Cueillette

La cueillette des châtaignes est très simple, car les bogues tombent de l’arbre et s’ouvrent à maturité
Il suffit donc généralement de ramasser les fruits tombés au sol, de préférence avec des gants pour éviter de se piquer avec les épines des bogues
Si besoin on pourra extraire les châtaignes de leurs bogues

Prudence toutefois lors de leur consommation.
Étant donné que vous ramassez des fruits au sol, il y a de fortes chances qu’une partie ait déjà été infestée
On trempe donc en général les châtaignes tout juste ramassée dans un grand récipient d’eau, afin de jeter toutes celles qui flottent (car elles ont été percées par un ver par exemple)

Cuisine

La châtaigne est un fruit comestible, qui peut se cuisiner de nombreuses manières

La plus simple est la plus connue est de les faire cuire directement par l’une de ces méthodes :

  • sous la cendre, dans du papier aluminium
  • dans une poêle trouée, une fois percées
  • grillées au four

Une fois cuite, il suffit de retirer la peau des châtaignes afin de manger l’intérieur, nature

On peut également les consommer bouillies ou en confiture

Le marron

Présentation

marron
Le marron

Le marron est un fruit qui pousse dans un bogue, de la même manière que les châtaignes
La différence majeure avec une châtaigne c’est qu’il contient un seul fruit à l’intérieur du bogue

À partir de la, il faut bien distinguer deux types de « marrons » qui sont souvent confondus :

  • Le marron d’Inde, qui poussent dans les marronniers et qui n’est pas comestible
  • Le marron commun, qui poussent dans les châtaigniers et qui lui est comestible

Les deux ont en commun leur taille et leur structure, mais celui que l’on connaît dans la gastronomie est uniquement le fruit du châtaignier

Culture

Les marronniers ont peu d’intérêt et sont donc rarement cultivés
Les fruits ne sont pas comestibles et leur bois est de mauvaise qualité (quel que soit l’usage)
Ils sont parfois utilisés comme arbre décoratif dans les villes ou dans les jardins, mais c’est bien tout

Cueillette

La cueillette des marrons s’effectue exactement de la même manière que pour les châtaignes
Les fruits tombent de l’arbre à maturité, il suffit donc de les ramasser au sol et d’ouvrir le bogue
Si vous avez un doute sur la provenance du marron (châtaignier ou marronnier), il vaut mieux s’abstenir, le marron étant potentiellement toxique

Cuisine

Les marrons toxiques ne se cuisinent pas.
Même si c’était une pratique courante auparavant, il est même déconseillé d’en donner au bétail suite à plusieurs cas d’intoxication alimentaire

Par contre les marrons provenant du châtaignier se cuisinent de la même manière que les châtaignes (voir plus haut)

Mais alors, pourquoi parlons-nous de marrons glacés et pas de châtaignes glacées ?
La confusion vient du fait que l’on appelle aussi « marron » les grosses châtaignes rondes
Elles ressemblent à des marrons par leur forme, même si ce sont bien des châtaignes, et ont donc hérité de cette appellation
Il s’agit d’un produit de luxe, très prisé en cuisine, et notamment pour les marrons glacés, mais aussi pour d’autres recettes

Conclusion

J’espère que cet article vous aura aidé à différencier les marrons des châtaignes

Si je devais résumer cet article ici, il y aurait trois points à retenir

  • Les arbres
    • Le marronnier produit des marrons, fruits non comestible
    • Le châtaignier peut donner des châtaignes ou des marrons, fruits comestibles
  • Les fruits
    • Une châtaigne est le fruit contenu dans un bogue, dans lequel on trouve plusieurs châtaignes
    • Le marron est tout seul dans son bogue et il est donc plus gros
  • En cuisine
    • On cuisine généralement les châtaignes
    • On utilise le terme de marron dans le nom de la recette lorsqu’on utilise des châtaignes bien grosses et rondes, les produits de luxe du châtaignier

Sans doute qu’il faudrait utiliser d’autres termes plutôt que d’utiliser « marron » pour définir des choses différentes, mais cela ne dépend pas de moi 🙂

Partager cet article
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail