Quelle est la différence entre un melon et une pastèque ?

difference melon pasteque

Fruits d’été par excellence, le melon et la pastèque, bien que très différents en apparence ont de nombreux points communs
C’est sans doute pour cela que vous vous posez la question

Quelle est la différence entre melon et pastèque ?
Ces deux fruits sont de la même famille, les cucurbitacées, mais ne se ressemblent pas du tout en apparence
La pastèque est un fruit énorme, mesurant de jusqu’à 60 cm de diamètre et pesant entre 5 et 20 kg
Le melon est d’une taille plus raisonnable, 2 kg et 10 cm de diamètre en moyenne

Voilà pour les généralités, que vous connaissiez surement déjà, passons maintenant à toutes les autres différences entre ces deux fruits

Le melon

Définition

On utilise le même mot pour la plante et le fruit, je vous met donc les deux définitions du dictionnaire :

– Plante annuelle rampante (cucurbitacée) cultivée pour ses fruits, exigeant beaucoup de chaleur et de lumière, dont il existe de nombreuses variétés.
– Fruit de cette plante, rond ou ovale, à peau verte à jaune ou brun clair et à chair sucrée et parfumée, orangée à verdâtre.

Dictionnaire Larousse

On apprend déjà pas mal de choses grâce à cette définition, notamment au niveau de la plante puis de la forme, couleur et goût du fruit
Je vais y revenir par la suite

Aspect

Je n’ai pas grand-chose à rajouter là-dessus suite à l’introduction et à la définition, mais je vais quand même résumer les éléments importants ici:

  • Peau : Le melon est un fruit à la peau verte, rarement lisse. À maturité sa couleur tend de plus en plus vers le jaune
  • Fruit : La pulpe du fruit est de couleur jaune à orange. On trouve au centre une grande quantité de pépins, comme c’est le cas avec de nombreux autres fruits et légumes
  • Taille : la taille du melon dépendra de sa variété et de leur forme, mais en général les melons du commerce ont un diamètre de 10 cm environ
  • Poids : Là aussi cela peut varier (de 500 g à 3 kg), mais en général un melon pèse environ 1.5 à 2 kg

Les illustrations que vous trouverez un peu plus loin vous permettre de vous faire une image plus précise si besoin 😉

Variétés

Comme de nombreux autres fruits et légumes, le melon se décline en de multiples variétés, suivant son aspect et/ou sa région d’origine
Voici quelques exemples célèbres ou particuliers :

  • Le melon cantaloup (charentais) : Il s’agit de la variété de melon le plus consommé, c’est généralement celui que vous trouverez dans le commerce
  • Le « petit gris » de Rennes : Comme son nom le laisse penser, cette variété produit des fruits bien plus petits (1 kg max). Il a une peau plus lisse de couleur vert foncé, gris vert
  • Le melon brodé : réputé pour sa peau à l’apparence brodée
  • Le melon Honeydew : ce melon du Maghreb a plusieurs particularités. C’est l’un des rares à avoir une peau entièrement lisse, et dispose également d’un fruit bien particulier à la chair verte

Il en existe des centaines, je ne vais donc tous vous les présenter 🙂
Mais sachez que ce n’est pas parce que vous voyez toujours les mêmes en supermarché que ce sont les melons sont toujours comme ça

Culture

La plante du melon est rampante et s’étend donc rapidement sur plusieurs mètres
La plante créée des fleurs, dont le fruit sera le melon
En poussant et en prenant du poids, le melon va se retrouver au sol, et atteindre sa maturité, posé sur le sol

Un plant de melon, le fruit pousse sur le sol

La plante et ses fruits nécessitent beaucoup d’eau
Un arrosage à la base du pied de la plante est nécessaire, afin de ne pas mouiller ses feuilles

La pleine saison pour la récolte des melons est l’été (juin à septembre)

Illustrations

Voici quelques images permettant d’illustrer tout ce qui a été dit jusqu’à présent :

Valeurs nutritionnelles

Le melon est un fruit composé à 90 % d’eau
Il apporte un peu de sucres (6 %) et de protéines (< 1 %)
Il apporte peu de fibres, et comme la plupart des fruits, est très pauvre en graisse et en calories (33 kcal pour 100 g)

Il est riche en vitamines A et C et est donc très bon pour la santé

Cuisine

Le melon se cuisine en général de manière très simple, avec des morceaux crus de différentes tailles et formes qui sont consommés en entrée
Il est souvent accompagné de jambon cru, ou en salade avec de la mozzarella ou de la feta, un plat typique de l’été finalement 🙂

Pour les plus audacieux, il existe aussi de nombreuses recettes variées sous la forme de sorbet, d’accompagnement de viandes ou de soupe froide
Vous trouverez les détails sur vos sites de cuisine préférés (Marmiton par exemple)

La pastèque

Passons maintenant à la fiche détaillée de la pastèque

Définition

Plante annuelle (cucurbitacée) cultivée sous climat chaud, à tige couchée, produisant un gros fruit comestible, à chair rose très aqueuse et rafraîchissante ; le fruit lui-même.

Dictionnaire Larousse

Encore une fois la définition est déjà bien complète et nous allons pouvoir rentrer directement dans le détail

À noter que « melon d’eau » est un synonyme de pastèque, ce qui vous a peut-être perturbé et mené à cet article

Aspect

Voici un résumé des spécificités physiques de la pastèque :

  • Peau : la peau de la pastèque est zébré de plusieurs teintes de vert (voir les illustrations par la suite) et plutôt épaisse pour un fruit, mais pas tellement pour un fruit de cette taille 🙂
  • Fruit : la chair du fruit est de couleur rosé, et l’on trouve aussi quelques pépins
  • Taille : La pastèque est un fruit gigantesque, son diamètre fait en général de 30 à 60 cm
  • Poids : Une pastèque du commerce pèse en général entre 3 et 4 kg, mais certains fruits peuvent atteindre le 20 kg !

Je vais bien sur illustrer ces propos par la suite, tout sera plus clair

Variétés

La pastèque existe en plusieurs variétés
Je ne vais pas rentrer dans le détail, mais vous présenter 3 variétés qui sont intéressantes :

  • La « Fashion » : créée par l’homme grâce à un croisement de plusieurs espèces, cette pastèque a la particularité de ne pas avoir de pépins à l’intérieur 🙂
  • La « Gigérine » : La gigérine est une variété de pastèque, idéale pour en faire de la confiture. Elle n’est par contre pas comestible crue
  • La « Orangeglo » : Cette variété est originale puise qu’il s’agit, comme son nom l’indique, d’une pastèque à chair orangée

Illustrations

Voici quelques images pour illustrer tout ce que vous devez savoir sur la pastèque :

Valeurs nutritionnelles

La pastèque a des valeurs nutritionnelles très proche de celle du melon :

  • Faible en calorie
  • Faible en sucres
  • Riche en vitamines (A, B et C notamment)

Cuisine

La pastèque est un fruit très désaltérant que l’on consomme en été, en entrée ou en dessert
Elle se consomme principalement crue, en tranches fines épépinées, mais elle est aussi appréciée en salade de fruit et en sorbet

Comme je l’ai dit précédemment certaines pastèques permettent aussi de faire de la confiture

Différences entre melon et pastèque

Dimensions

La différence principale entre ces deux fruits sur les rayons est leur taille

Tandis que le melon tient dans la main, la pastèque est sans doute le fruit le plus gros dans les étalages avec ses 20 cm de diamètre et 3 kg minimum

Couleurs et aspect

L’autre différence est bien sur leur aspect visuel, outre leurs dimensions

La pastèque tend plutôt vers le vert foncé, a une peau lisse et son fruit d’une couleur rose / rouge éclatante
Le melon a une chair orangée et une peau avec des aspérités qui tend plus entre le vert clair et le blanc

Vocabulaire

J’étais assez étonné de voir que la différence entre ces deux fruits vous intéressait, étant donné leurs différences flagrantes à premières vues

Quand on utilise les mots melon et pastèque, on ne fait pas le lien entre les deux
Mais en utilisant des synonymes de la pastèque, comme le melon d’eau (watermelon en anglais), on comprend mieux pourquoi certaines personnes peuvent confondre

Conclusion

J’espère en tout cas que cet article était clair et a pu répondre à vos dernières questions
S’il vous en reste, laissez un commentaire ci-dessous et je vous répondrais dès que possible

Après la rédaction de cet article, je me rends compte que ces deux fruits ont tout de même pas mal de points communs, en termes de goût, de composition, de culture et de consommation
Certes au niveau visuel il n’y a rien à voir, mais mis à part ça il n’y a pas tant de différences

Partager cet article
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *