Quelle est la Différence entre un Lama et un Alpaga ?


Les lamas et les alpagas, bien qu’ils appartiennent tous deux à la famille biologique des camélidés, sont des animaux très différents.
Dans cet article, nous allons en apprendre davantage sur eux, et vous comprendrez pourquoi ils sont différents.

Les principales différences entre les lamas et les alpagas sont la taille, la fibre, le tempérament et les utilisations historiques. Les lamas sont de grandes créatures à poils grossiers. Les alpagas sont des créatures plus petites, à poils longs et timides.

C’est tout pour la réponse courte, continuez à lire si vous voulez plus d’informations.

Le Lama

Caractéristiques physiques

Les différences les plus notables entre les deux sont que les lamas sont en général beaucoup plus gros, avec des formes de tête et d’oreilles distinctes. Les lamas se tiennent généralement entre 1 m et 1m16 à l’épaule et pèsent jusqu’à 181 kg.

Bien sûr, comme les lamas sont des animaux plus grands, ils ont une tête et des oreilles plus grandes. Leur tête est allongée et a une forme rectangulaire.

Les oreilles de lama sont généralement décrites comme étant en forme de banane; ils sont longs et maigres, et se tiennent souvent debout sur la tête. Leur visage et leurs oreilles sont peu couverts par une fourrure courte, bien que la fourrure entre leurs oreilles soit généralement plus épaisse.

Fibre

Les lamas, contrairement aux alpagas, n’ont pas été élevés ni prisés pour leur fourrure.

Le poil des lamas est considéré comme assez grossier, avec une épaisseur de 25 à 34 microns, et a été jugé inférieur en ce qui concerne la fibre. Plutôt que de servir de vêtements ou de literie, la fibre de lama est généralement utilisée pour fabriquer des tapis, des cordes ou des tapisseries.

Tempérament

Les lamas ont une réputation notoirement mauvaise. S’il est vrai que lorsqu’ils sont surchargés ou maltraités, ils peuvent donner des coups de pied, cracher ou refuser de bouger, ils sont en fait assez doux et faciles à vivre.

Ce sont tout simplement des animaux courageux, qui n’ont pas peur de se protéger ou de défendre leur territoire. En outre, ils sont également très alertes et attentifs à leur environnement et à leurs compagnons de troupeau.

Objectif/utilisation dans l’histoire

Il y a trois à cinq mille ans, les lamas étaient domestiqués pour plusieurs raisons.

La raison principale est d’être un animal de bât, semblable à un cheval, un renne ou un chameau. L’une de leurs qualités les plus impressionnantes en tant qu’animal de meute est qu’ils peuvent porter 20 à 25 % de leur poids corporel sur plusieurs kilomètres à la fois. Même les terrains accidentés et les pentes raides ne posent pas de problème pour eux, car ils ont le pied sûr et sont stables.

Ils ont également été élevés pour leur viande et parfois leur fibre par les temps traditionnels. En outre, leur nature audacieuse et leur conscience de leur environnement en font de bons gardiens pour les autres animaux d’élevage.

L’Alpaga

Caractéristiques physiques

Les alpagas sont généralement reconnus comme les plus « mignons » des deux animaux en raison de leur petite taille, des têtes arrondies et de petites oreilles. Ils mesurent généralement entre 86 et 91 cm au niveau des épaules et pèsent en moyenne 68 kg.

Ils ont un visage petit et émoussé qui leur donne un attrait similaire à celui des chiens à face plate. Ils ont également des traits faciaux doux et de petites oreilles pointues qui ont tendance à être recouvertes d’une toison duveteuse.

Fibre

La fibre naturelle ou toison qui est récoltée sur un alpaga est une fibre naturelle douce, durable et soyeuse. La fibre d’alpaga a une épaisseur d’environ 20-28 microns et est complètement creuse, ce qui lui permet d’être hydrofuge et ignifuge malgré sa finesse.

On dit même qu’elle est supérieure à la laine de mouton car, malgré sa minceur et sa légèreté, elle est en fait plus résistante et jusqu’à sept fois plus chaude. En outre, elle n’a pas la démangeaison caractéristique de la laine de mouton et, comme elle ne contient pas de lanoline, elle est moins susceptible de provoquer des allergies.

Il existe deux types d’alpaga, le Huacaya et le Suri, chacun ayant ses caractéristiques et ses usages.

La fibre de huacaya est similaire à la laine de mouton en apparence et en comportement, mais elle est plus chaude, sans piqûres et hypoallergénique. Elle peut être moulue pour créer des fils légers ou plus lourds, et son ondulation et son élasticité naturelle la rendent idéale pour le tricot.

La fibre de suri, quant à elle, est similaire à la soie naturelle et s’accroche au corps en longues mèches. Les alpagas suris sont reconnus comme étant très rares, mais on se demande si leur pourcentage par rapport à la population totale d’alpagas est extrêmement faible, comme 5 %, ou plus, jusqu’à 20 %.

Quoi qu’il en soit, la faible population rend la fibre de suri assez rare. La haute qualité de la fibre, ainsi que son absence de frisure, en font la fibre la mieux adaptée aux produits tissés ; elle est même utilisée par Armani pour confectionner des costumes pour hommes et femmes.

Tempérament / Comportement

Les alpagas sont des créatures intelligentes et curieuses. Ils sont généralement doux et faciles à manipuler, mais ils ont tendance à être timides, d’où l’importance d’une socialisation et de soins appropriés. En tant que créatures à la fois sociales et timides, les alpagas préfèrent vraiment être des animaux de troupeau. Comme les alpagas sont sensibles et gentils avec les enfants, ils font d’excellents projets 4-H, des animaux de compagnie et même des animaux de thérapie.

Objectif/utilisation dans l’histoire

Datant de milliers d’années, les Incas ont développé des alpagas à partir de leurs parents sauvages, les Vicunas.

L’alpaga est trop petit pour être un bon animal de meute, et il est plutôt apprécié pour la qualité de sa toison. Leur toison fine et soyeuse peut être utilisée pour créer d’innombrables textiles comme des manteaux, des chemises, de la literie et des accessoires. En général, les alpagas adultes sont tondus une fois par an, comme les moutons, de sorte que leur toison peut être transformée en textiles.

Différences entre les lamas et les alpagas

Différences dans les caractéristiques physiques

Les lamas sont à la fois plus grands et plus lourds que les alpagas. Alors que les lamas peuvent peser jusqu’à 180 kg et mesurer entre 1 m et 1m16 pouces au garrot, les alpagas pèsent généralement environ 68 kg et mesurent entre 86 et 91 cm.

Ils ont également des formes et des structures de tête très différentes. Les lamas ont une tête longue et rectangulaire et des oreilles en forme de banane, tandis que les alpagas ont une petite tête arrondie et des oreilles courtes et pointues. En outre, les lamas ont des poils plus fins et plus clairsemés sur la tête et autour des oreilles, alors que les alpagas ont une toison épaisse et duveteuse.

Différences de fibres

Les lamas ont un poil grossier d’une épaisseur de 25 à 34 microns. Il est généralement transformé en articles résistants comme des tapis ou des cordes.

La fibre d’alpaga est douce et pelucheuse, avec une épaisseur plus fine de 20-28 microns. Sa laine est généralement utilisée pour fabriquer des vêtements, de la literie ou des accessoires en raison de sa durabilité et de sa texture naturellement soyeuse.

Différences de tempérament

Bien que les lamas et les alpagas soient tous deux bien élevés et faciles à manipuler avec des soins et une gestion appropriés, ils ont chacun une personnalité distincte.

Les lamas ont tendance à avoir une volonté plus forte et à être plus audacieux. Ils n’hésitent pas à donner des coups de pied ou à cracher pour se protéger ou protéger les autres membres de leur troupeau. Les alpagas, en revanche, sont généralement plus timides et hésitent à se défendre. Dans l’ensemble, les lamas ont généralement une mauvaise réputation, tandis que les alpagas ont généralement une bonne réputation.

Différences d’objectifs/utilisation dans l’histoire

Ce sont leurs caractéristiques respectives qui conduisent à leurs utilisations spécifiques dans l’histoire.

Les lamas, forts et sûrs d’eux, sont d’excellents animaux de meute. Ils peuvent porter 20 à 25 % de leur poids corporel et sont utilisés pour couvrir de longues distances depuis des milliers d’années. En outre, leur nature audacieuse et protectrice en fait de grands gardiens du bétail.

L’alpaga, en revanche, est un animal petit et timide qui porte un pelage en peluche. Leur prédisposition à être des animaux de troupeau timides les rend faciles à manipuler. Outre leur utilisation principale dans l’industrie des fibres, les alpagas peuvent également être utilisés comme animaux de compagnie ou animaux de thérapie pour les enfants.

Tableau comparatif

Tableau comparatifLamasAlpagas
TailleEntre 127 et 206 kg, 1m à 1m16 à l’épaule Entre 54 et 64kg, de 86 à 91 cm au niveau de l’épaule
Tête et oreillesTête allongée et rectangulaire. Oreilles en forme de bananePetite tête émoussée. Oreilles courtes et pointues
FibreLaine grossière (inférieure) de 25-34 microns d’épaisseur. Moins de variété dans les couleursPolaire douce et soyeuse de 20 à 28 microns d’épaisseur. Grande variété de couleurs
TempéramentAudacieux et volontaire. Avoir une mauvaise réputation pour leur volonté de se défendre ou d’agir comme en réponse à des mauvais traitements. Grande conscience de l’environnement et des autres animauxCurieux et doux. Des animaux de troupeau typiques. Peuvent être timides ou timides. Très facile à manipuler, même avec des enfants
Utilisation/objectif dans l’histoireTraditionnellement utilisés comme animaux de bât et pour la viande. Peut servir d’animal de garde pour d’autres animaux d’élevageÉlevés pour leur fibre de haute qualité Font également d’excellents animaux de compagnie, des projets 4-H et des animaux de thérapie
Différences entre les lamas et les alpagas

Patrick FROMAGET

Je m'appelle Patrick, je suis le créateur et l'auteur principal de ce site. Je suis un grand curieux et j'adore me documenter sur tout type de sujets. Grâce à mon expérience sur le web, je vous partage mes découvertes sur ce site :)

Articles récents